Besoin d'un assainissement...

L'assainissement a pour objet l'évacuation des eaux usées (EU) désignant à la fois les eaux vannes (eau des toilettes) et les eaux grises (lavabos, cuisine, douche, lave-linge,...) nocives pour l'environnement, ne pouvant être rejetées en l'état dans la nature.

 

Pour évacuer les eaux usées, il existe 2 systèmes d'évacuation :

  • l'assainissement collectif appelé aussi "tout-à-l'égout", géré par la commune, dont le raccordement suppose la mise en place de branchements situés d'une part, sous la voie publique et d'autre part, sous le terrain privé.                                                                       Deux réseaux existent :
    • le réseau séparatif : recommandé, car il assure une gestion distincte des eaux suivant qu'elles doivent ou non faire l'objet d''un traitement avant leur rejet. Ce système est donc composé de deux réseaux distincts : un pour les eaux usées et l'autre pour les eaux pluviales, ces dernières étant ainsi collectées et rejetées par la commune. Dans le cas contraire, un système d'évacuation individuel des eaux de pluie devra être installé.
    • le réseau unitaire : réseau unique d'egout recueillant à la fois les eaux usées et les eaux pluviales. Toutefois ce réseau n'est autorisé que si le mélange des eaux n'entraine pas de problème d'épuration. Par ailleurs, cela suppose un dispositif permettant de réguler le flux envoyé vers le système de traitement en cas de fortes pluies.                                                                               
  • l'assainissement individuel appélé "autonome" ou "non collectif" à la charge du propriétaire du logement consiste à la mise en place d'une fosse toutes eaux www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr.                                                         

Le système à adopter dépend des zones d'assainissment de la commune.

Ce zonage est consultable en mairie.

 

Les eaux pluviales (EP)  "eaux de toitures" et "eaux de ruissellement" si le sol est imperméabilisé, dans les deux cas, ne peuvent être rejetées dans les eaux usées, car elles subissent de trop grandes variations de débit qui provoqueraient le dysfonctionnement de l'installation.

Ces eaux seront donc collectées vers des réseaux d'eaux pluviales, infiltrées directement dans le sol ou récupérées dans des cuves enterrées ou hors-sol pour réaliser des économies d'eau.

 

L'eau de pluie ainsi récupérée permet :

  • de faire des économies,
  • de préserver la ressource en eau,
  • de limiter les impacts des rejets d'eau pluvial en milieur urbain face notamment à la croissance de l'imperméabilisation des sols et aux problèmes d'inondation qui peuvent en découler.

Le stockage s'effectue dans des cuves en matériaux divers et recyclables et écologiques :

  • Enterrée : plastique ou béton
  • Aérienne : opaque (pour bloquer les UV) ou béton

Ainsi la collecte et le stockage des eaux de pluie permet :

  • L'alimentation des blocs sanitaires,
  • L'usage domestique : nettoyage des sols,
  • L'arrosage des espaces verts,
  • Le lavage des voitures,...

Les réseaux destinés à la consommation humaine et le réseau d'eau de pluie "eau non potable" doivent être impérativement distinguables.

 

Pour répondre à ces besoins, S.A.E.C. s'éfforce de s'informer des nouvelles technologies d'assainissement et ainsi de vous proposer :

  • L'installation des fosses septiques, cuves,...
  • La pose et réparation des canalisations
  • Le raccordement au tout-à-l'égout, installation de regards de visite
  • L'installation de poste de relevage et station de pompage,...
  • L'installation de puisards eaux pluviales

361, Route de Conflans

95220 HERBLAY

Bloc marque adherent Unep